Personne n’a pu passer à côté de la réforme orthographique dont tout le monde a parlé ces derniers jours. L’ensemble des réseaux sociaux se sont enflammés et les détournements humoristiques ont été nombreux.
En tant que rédacteur web, on peut néanmoins se poser la question de l’impact de cette réforme orthographique sur le référencement de Google.

Importance de l’orthographe sur le Web

Une des premières règles à respecter lorsqu’on rédige des textes destinés au web c’est l’orthographe. En effet, hors de question de mettre en ligne sur son site internet ou son blog un article truffé de fautes d’orthographe ou de grammaire.
Avec cette réforme orthographique, plus de 2 000 mots se sont vus relookés : « nénuphar » et « oignon » deviennent « nénufar » et « ognon », des accents circonflexes disparaissent (« coût » devient « cout »), des tirets s’évaporent nous partirons désormais en « weekend »,…
Pourtant, la bonne orthographe reste un élément essentiel de la rédaction, alors certaines questions se posent.

Google a-t-il pris en compte la réforme orthographique?

En effet, cette question est légitime ! Comment les algorithmes de Google vont-ils réagir face à cette révision orthographique ? Est-ce que, désormais, je commettrai une erreur si je réalise un article sur le « nénuphar » ? Google acceptera-t-il deux orthographes pour un même mot ?
Après quelques recherches, il semblerait tout d’abord que certains dictionnaires ait déjà pris en compte ces modifications d’orthographe : par exemple, Wikipédia précise que l’orthographe du mot « ognon » est recommandée par l’Académie Française depuis la réforme de 1990. Ce n’est cependant pas le cas pour Larousse qui nous indique encore uniquement un « affluent de la Saône ».
Les modifications semblent donc être encore en cours…
En réalisant plusieurs requêtes sur Google, nous nous apercevons aussi que Google prend en compte les différentes orthographes sans aucun problème. Mais n’oublions pas que Google s’adapte depuis longtemps déjà aux usages du web.

Impact de la réforme orthographique sur le SEO

Google gère parfaitement les subtilités de la langue française, il est capable de nous faire des propositions, que ce soit en nous suggérant une autre orthographe du mot que nous avons tapé dans la barre de recherche, ou directement dans ses résultats.
Pour conclure, la réforme de l’orthographe n’aura donc qu’un très faible impact sur le référencement donc aucune inquiétude à avoir lors de vos rédactions !
Et puisque Google sait s’adapter, le SEO le saura également et finira par utiliser le mot « nénufar » si celui-ci devient le terme clé pour générer du trafic de qualité.



Vous aimez ? Faites-le savoir !
Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Recent Posts